La Fondation

La Fondation

Un mot de la présidente

Mon mari, Jacques Bouchard, a vécu ses derniers moments dans la douceur de notre foyer, sa main dans la mienne. Grâce au soutien de l’équipe de soins palliatifs à domicile du CLSC des Faubourgs, il s’est éteint comme un «cancéreux heureux». Ces mots, qu’il a souvent répétés, résonnent encore à mes oreilles.
Après le départ de Jacques, en mai 2006, je me suis engagée à mettre sur pied une fondation à sa mémoire, de concert avec les Drs Serge Daneault et Robert Marchand. Cette fondation aurait pour mission de venir en aide à des malades en fin de vie, de réaliser ce qui, souvent, est leur souhait le plus cher: mourir chez eux, dans la tranquillité. Elle offrirait à d’autres la chance qu’avait eue mon mari.
Nos efforts furent couronnés de succès lorsque, en mai 2009, la Fondation est venue en aide à ses premiers patients. Depuis, plusieurs bénéficiaires se sont éteints chez eux, entourés de leurs proches. De nombreuses familles ont témoigné leur reconnaissance à la Fondation, soulignant la valeur inestimable de ce qui leur avait été offert: la possibilité d’accompagner une personne aimée dans la mort, de façon à ce que le départ se fasse en douceur, dans l’amour et dans le respect.
La Fondation Jacques-Bouchard permet aux patients et à leur famille de vivre la séparation avec plus de douceur dans l’intimité de leur foyer. Une chance qui devrait être accessible à tous et qui fait toute la différence dans les moments difficiles entourant la mort d’un être aimé.

Caroline Bouchard

Qui était Jacques Bouchard ?

Publiciste, auteur et créateur, Jacques Bouchard fut un précurseur dans l’univers de la publicité au Québec. Mais il y a plus. Sa mort, survenue le 29 mai 2006, jette un vide immense comme ardent défenseur de causes humanitaires. Jacques Bouchard voyait large. En plus de fonder le Publicité Club, terreau fertile d’une industrie naissante, puis l’agence BCP, futur chef de file de la publicité au Québec, il a su déchiffrer l’homo quebecensis au fil de ses ouvrages, notamment Les 36 cordes sensibles des Québécois, réédité en 2006 sous le titre Les nouvelles cordes sensibles des Québécois. Pour cet entrepreneur visionnaire, pour cet auteur brillant, pour cet homme engagé, l’influence médiatique et la réussite commerciale ne suffisaient pas. En 1970, il fonda Sociétal, un regroupement de publicitaires bénévoles engagés dans la création et la diffusion de campagnes en faveur de grandes causes humanitaires, notamment l’enfance maltraitée. La créativité, la générosité et l’engagement social étaient au cœur de l’action de ce philanthrope convaincu qui n’hésita pas à mettre ses talents de gestionnaire et sa plume d’écrivain au service de causes qui lui tenaient à cœur. En soutenant les familles de malades en fin de vie, la Fondation qui porte son nom prolonge dignement l’engagement social de ce grand humaniste qu’était Jacques Bouchard.

Jacqueline Cardinal et Laurent Lapierre
Voir J. Cardinal et L. Lapierre
Jacques Bouchard et BCP : l’homme qui connaît ça!

Centre de cas HEC Montréal, 2004, 24 pages. http://web.hec.ca/centredecas/catalogue/index.cfm

Conseil d'administration

Elle a fondé, à Montréal en 1983, l’Institut canadien de la zoothérapie et en France, dix ans plus tard, l’Association internationale pour la zoothérapie. En 1995, elle publiait chez Albin Michel, Les effets bénéfiques des animaux sur notre santé. En 2007, elle créa et deviens Présidente fondatrice de la Fondation Jacques-Bouchard.

Médecin depuis plus de trente ans, Serge Daneault exerce la médecine palliative à domicile ainsi qu’au service de soins palliatifs du CHUM. Dans sa pratique, il accompagne plusieurs milliers de personnes en fin de vie. Depuis 1998, il poursuit également des activités de recherche ayant pour thème la souffrance des grands malades en rapport avec les services de santé. Il publie plusieurs articles scientifiques et essais destinés aux professionnels de la santé comme au grand public, dont Un médecin se confie – Pour des soins plus humains (2014), Et si mourir s’apprivoisait… Réflexions sur la fin de vie (2011), Souffrance et médecine (2006). Il donne des conférences au pays et à l’étranger en plus de participer à des émissions de radio et de télévision sur des sujets d’intérêt public.

Médecin de famille depuis 1980, Robert Marchand est avant tout un homme de coeur. Pour lui, la médecine est une vocation. Aussi se définit-il lui-même comme médecin de campagne. Son dévouement pour les autres lui a d’ailleurs valu le titre de Fellow du Collège des médecins de famille du Canada. Prodiguant des soins palliatifs depuis 1997, il est chef du service et du programme de soins palliatifs de l’Hôpital de Verdun depuis 2001. Professeur adjoint de clinique au Centre hospitalier de Verdun, affilié à l’Université de Montréal, il occupe également les fonctions de directeur du programe de formation en médecine palliative de l’Université de Montréal. Dr Marchand compte vraiment parmi les piliers en matière de soins palliatifs au Québec.

Médecin généraliste depuis une trentaine d’années, Geneviève Dechêne est notamment fondatrice et chef de l’équipe médicale des soins palliatifs à domicile du CLSC de Verdun depuis sa création en 1998. Elle assure également la direction scientifique du site Internet québécois Palli-science consacré aux soins palliatifs. Co-auteur du Précis de soins médicaux à domicile et auteur de nombreux articles sur les soins palliatifs et les soins à domicile parus dans la revue Le médecin du Québec, elle a reçu en 2009 le prix du Réseau des soins palliatifs du Québec pour son projet de formation médicale continue, le Continuum de soins aux patients atteints de cancer. Bref, les soins palliatifs à domicile, le Dr Dechêne en connaît tous les tenants et les aboutissants.

Jean-Paul Galarneau a oeuvré dans le domaine du marketing et des communications durant plus de 40 ans. Sa vaste expérience l'a mené à travailler pour d'importantes entreprises dans le domaine du marketing, de la publicité et des communications. Il est agréé en relations publiques et diplômé des HEC en Gestion d'entreprise et Option marketing. Dans sa carrière il a mis ses expériences au profit de nombreux organismes philanthropiques dont la Fondation Jacques Bouchard.

Monsieur Richard dirige le groupe conseil en gestion du patrimoine pour l’est du Canada chez BMO Nesbitt Burns.

Directeur-propriétaire depuis 1973 du centre financier SFL Agence Labelle, cabinet de services financiers, partenaire de Desjardins Sécurité financière.
Depuis le début de sa carrière en services financiers, il y a près de 50 ans, il a su se distinguer à plusieurs reprises au sein de l’industrie. Récipiendaire, avec son équipe, de plus de 100 Méritas d'excellence du réseau SFL ainsi que de nombreuses distinctions nationales, il a largement contribué par son leadership au développement des connaissances et des compétences en matière d'assurances, de gestion de patrimoine et de services financiers.

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires, options économie et affaires internationales, j'ai notamment travaillé 4 ans au Conseil des relations internationales de Montréal comme coordonnatrice aux événements. Depuis janvier 2014, je suis dans l'équipe d'Investissement Grand Montréal chez Montréal International pour attirer des entreprises étrangères à investir dans le Grand Montréal.

Brigitte Gagnon Kiyanda est infirmière de formation, elle est titulaire d’un baccalauréat en soins infirmiers de l’Université Laval et d’une maîtrise en éducation de l’université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle s’est spécialisée en soins palliatifs à l’Université de Montréal et possède le titre d’Infirmière certifiée en soins palliatifs de l’AIIC (association des infirmières et infirmiers du Canada).
Elle est présentement auxiliaire d’enseignement à l’Université de Montréal, pour les cours Soins de fin de vie et Famille et Santé.
Elle a travaillé au sein de l’équipe dédiée aux soins palliatifs du CLSC Verdun pendant 8 ans, en tant qu’infirmière à domicile. Depuis 2014, elle est bénévole au sein de la Fondation Jacques Bouchard.

Claudette Bélisle a œuvré dans le milieu juridique pendant plus de 30 ans avant de devenir guide touristique de Montréal. Par son implication sociale, elle contribue depuis de nombreuses années au bien-être des jeunes et des moins jeunes.

Edith compte plus de 20 ans de métier au sein de l’agence Bos maintenant Dentsubos. Installée à Toronto depuis 2014, elle chapeaute les productions pour les clients de l’agence de Montréal et Toronto.
Impliquée avec la Fondation depuis ses débuts, sa participation a débuté en 2007 lorsqu’elle rencontre Caroline Bouchard pour lui présenter le logo de la Fondation que l’agence avait créée. Elle a mis sur pied le premier site web et participe aux activités annuelles de financement.

Détentrice d’un baccalauréat en communications de l’Université Concordia, elle compte une dizaine d’années d’expérience en relations publiques, marketing et organisation d’événements dont un grand porte-folio de clients internationaux chez Leo Burnett Middle East.

Membres honoraires

Partenaires

Partenaires 2016 fran1